Financement et construction

constr-log-neufs.jpg« Quand le bâtiment va, tout va ! » dit l’adage.

La construction immobilière, notamment dans le secteur du logement, est un des poumons de l’économie. Cette industrie est une des plus créatrices d’emploi. Son produit est un élément vital. Se loger est le premier souci du chef de famille, le premier poste de son budget et un sujet de cauchemar quand les finances manquent, avec la crainte panique de vivre l’horreur du vagabondage.

Voilà pourquoi sans doute, tous les politiques dans leur lyrisme pré-électoral louent les bienfaits de la construction de logements. Notre nouveau Président de la République déclara même ses objectifs en la matière. Tous aussi veulent défendre l’emploi. Et le bâtiment, ils le savent, est le premier employeur du pays.

Seulement voilà, la démagogie aidant pour les candidats, la jalousie et la méconnaissance de l’activité pour les électeurs (Qui n’a jamais pensé que le promoteur ou le patron du groupe de BTP sont des salauds ?), conduisent aussi à une dialectique pour supprimer les soit-disant avantages du secteur.

Il en est de même du point de vue des banques. Avides (cupides ?) des marges affichées par leurs clients promoteurs, elles deviennent elle-même promoteur lorsque le cycle est haut, octroyant à leurs propres filiales leurs précieux crédits. Puis, lorsque « la bise fut venue… », le vertueux banquier jure qu’il ne mangera plus de ce pain là et sacrifie les financements à la filière… et l’emploi qui y est attaché… et les belles promesses de constructions de logements des candidats.

Nous avons connu cela au milieu des années 1990, lorsque H3i débuta son activité. C’est reparti à nouveau aujourd’hui.

L’article publié hier dans Les Echos, sous la plume ciselé de Myriam Chauvot en est une criante illustration.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0202088359878-logements-neufs-la-glissade-du-marche-s-accelere-sur-fond-de-probleme-de-financement-328754.php?xtor=EPR-1500-[patrimoine]-20120531-[s=461370_n=3_c=305_]-499374@1

conjoncture crise

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site