Garanties, protections et autres artifices

Certes, cette situation est une des nombreuses conséquences de la crise. Et ce n’est sans doute pas fini.
Cependant, il est légitime de s’intéresser à cette occasion, à un travers bien trop légitimé du marché immobilier. Ce marché implique des particuliers, des non professionnels donc, au nombre de ses investisseurs. Voilà pourquoi sans doute, le législateur, sous l’impulsion logique des politiques, eux même alerté - quand ce n’est pas harcelés - par le grand public investisseur croyant que l’acquisition immobilière de placement est un long fleuve tranquille, impose des sauvegardes, des protections, des garanties, des assurances… intenables.

http://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/actu/0202038022506-les-resiliations-de-garantie-de-risques-locatifs-se-multiplient-318361.php?xtor=EPR-1500-[patrimoine]-20120502-[s=461370_n=8_c=801_]-499374@1

 

conjoncture crise particuliers

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×